Ploutos, dieu de l'argent

d’après Aristophane

"Les caisses de l'État sont des paniers percés. Si je ne traque pas les abus, les fraudes, les fausses déclarations, pourrons-nous continuer à aider ceux qui ont de vrais besoins ?" Sycophante, Ploutos, Aristophane

La pièce : Chrémyle est un homme bon. Sans être miséreux, il n'a jamais réussi à atteindre la richesse espérée. Il ne sait si son fils unique doit suivre ses traces dans une vie honnête mais modeste ou s'il doit, comme d'autres, devenir fourbe et mauvais pour s'enrichir. Il décide donc d'aller consulter Apollon. Celui-ci l'invite à suivre le premier homme qu'il rencontrera au sortir du temple. Chrémyle s'exécute et tombe sur Ploutos, le dieu de l'argent en personne que Zeus, par jalousie, a rendu aveugle pour l'empêcher de dispenser les richesses aux hommes vertueux. Chrémyle, accompagné de son serviteur Carion, se lance alors dans le projet fou de lui rendre la vue.

À propos : Présenter un texte ancien comme Ploutos d'Aristophane, c'est d'abord aller chercher un ton, celui de la comédie, qui permet immédiatement une détente du public là où parfois l'écriture contemporaine mise sur la morosité. L’auteur excelle dans l'art d'aborder des thèmes graves, qui concernent directement l'auditoire, avec pédagogie et légèreté. A l'époque de l'hyper-mondialisation, de la toute puissance des lobbies, l'argent est bel et bien une notion qui continue de secouer notre monde. Ploutos est bien le dieu le plus vénéré aujourd'hui et il semble que seuls certains aient le pouvoir de le manipuler à leur guise. Chrémyle aurait-il donc commis la faute originelle qui nous aurait conduit à cette situation ? Clément Morinière

 

Adaptation et mise en scène : Clément Morinière

Créé en juin 2016Comédie grecque

Avec : Stéphane Bernard, Amandine Blanquart, Damien Gouy, Benjamin Kérautret, Clément Morinière, Julien Tiphaine.

Photos : Mathilde Foltier-Gueydan

Durée : 1h30