Bourvil, poête du bal perdu

 

"C'est la vie de Bohème..
La vie sans façon
La vie de garçon
La vie de pa-ta-pa-ta-chon...
C'est la vie que l'on aime
Quand on a vingt ans,
Mais que nous menons plus longtemps.
Bourvil

 

Le spectacle : Damien Gouy et son complice Benjamin Kerautret s’emparent du répertoire de Bourvil pour donner à réentendre ses textes emplis d’humanité et de tendresse.A travers 15 chansons et 10 textes, ils ont voulu mêler les différents univers qui ont forgé la carrière du grand acteur : l’opérette, la variété, la radio, le chansonnier.Accompagnés de deux musiciennes classiques au violon et violoncelle, ils vous proposent un voyage à travers les années Bourvil, mêlant les « tubes » comme Salade de fruit, C’était bien, La balade Irlandaise, Ma p’tite Chanson, La tactique du gendarme, Les Crayons, avec d’autres œuvres à découvrir comme La Route Fleurie, Musique musique, Pas d’chance, Fredo l’porteur et autres textes portés à la scène ou à la télévision. Voici donc un comédien qui chante pour vous embarquer dans ce voyage d’une heure quinze, en complicité joyeuse : chanter, rire, pleurer, se consoler. Une jeune équipe fait résonner ce répertoire non pas pour se complaire dans la nostalgie d’un bal perdu, mais bien pour affirmer que les grands textes sont universels, et que cinquante ans après la mort du grand comédien, son humanité est bien présente, et qu’elle nous touche encore profondément.

 

À propos : Tout le monde connait ce grand acteur populaire du siècle dernier. Peu de gens savent qu'il démarra sa carrière par le cabaret, écrivant ses propres textes après avoir imité ceux de Fernandel, puis venant à la scène par l'opérette, avant de devenir ce monstre sacré du cinéma français. Après s’être penché sur les textes de Raymond Devos, nous voulions une nouvelle fois interroger ce répertoire oublié, se plonger dans une forme de théâtre musical comme on n’en trouve plus guère, entre textes et chansons, à la fois drôles et poétiques, mêlant douceur et mélancolie avec un humour naïf. André Bourvil s’était créé ce personnage d’« imbécile heureux » et le plaisir de réinterpréter ses mots sans être dans l’imitation était un beau défi en tant que comédien. L’envie également de porter un spectacle plus musical et léger était présente.

 
 

FICHE TECHNIQUE

Mise en scène : Damien Gouy et Benjamin Kerautet

Création 2019. Cabaret

Avec : Lydie Lefebvre, Vera Markovitch, Damien Gouy et Benjamin Kerautret

Arrangements musicaux : Cécile Butler, Valentin Delpy, Vera Markovitch, Lydie Lefebvre et Benjamin Kerautret

Lumières : Rémi El Mahmoud

Durée : 1h


Avec le soutien de la SPEDIDAM du TNP Villeurbanne